AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leah Clearwater
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 7
Galops :
2 / 72 / 7

Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.   Ven 26 Juin - 16:21



    « Qu’est-ce que la discrétion ? »
    Libre

    .

    « Si l‘on pouvait mourir de honte. Je serais déjà morte et enterré depuis longtemps. »

    Leah Clearwater.



Leah Clearwater était une jeune femme des plus simples et aux valeurs sures. D'une beauté naturelle, elle n'avait pas besoin d'une tonne de fond de teint pour se mettre en valeur, sa peau halé parlé pour elle. Quand à ses grands yeux noisettes et ses longs cils, pas besoin de mascara, ni de quoi que se soit d'autre. Mais malgré cela, les hommes avaient toujours tendance à se retourner sur son passage. Ainsi ce ne fut pas étonant pour elle lorsque les regards se tournèrent vers elle à la sortie de l'aéroport. Cependant, elle n'était pas du genre à s'afficher ou à vouloir être le centre d'attention, alors tout ces yeux braqués sur elle avait souvent raison de sa confiance en elle. Alors elle baissait la tête et marchait le plus vite possible en contemplant le sol. Essayant de passé inaperçue dans la foule pressée. C'est de cette façon qu'elle atteignis son bus après avoir récupérer sa valise. Ses cheveux bruns étaient attachés en un chignon rapide qui aurait fait pâlir un coiffeur et hurler un styliste. Elle s'assis sur une place à l'éccard du reste des passagers et sortis son mp4 de son sac à main. Elle l'alluma tout en s'installant le plus confortablement possible sur son siège - au tant dire que ça ne volait pas très haut. Et bientôt, une des musiques qu'elle écoutait le plus en ce moment du nom de "Can I Have This Dance" se mit à raisonné doucement à ses oreilles.

Le trajet en bus de l'aéroport jusqu'à la Gare du Nord - la grande gare parisienne - se déroula tranquillement. Elle avait appuyé sa tête contre la vitre et c'était permis de fermé un peu les yeux tout en écoutant sa musique. En descendant, elle salua le chauffeur avant de se rendre à un guichet pour acheter son billet de train pour la camargue. La femme qui le lui vendis, lui souhaita chaleureusement un bon séjour en France. Elle la remercia. Puis partis dans le labyrinthe des couloirs à la recherche de son quai. Alors qu'elle venait d'identifier son train, un homme particulièrement impossant et à l'allure pressé la bouscula et l'envoya valser au sol. Etalé de tout son long au milieu des passants. Elle se releva, rouge de honte. Ramassant son sac à main et sa valise, elle continua sa route, la tête baissé, pour éviter de croiser les regards des passants qui l'observés plus ou moins moqueurs. Une fois en sécurité dans le train, elle poussa un soupir de soulagement, avant de fouiller dans son sac à la recherche du livre qu'elle avait commencé dans l'avion : " Twilight ", une histoire romantique entre un vampire et une humaine - aussi maladroite qu'elle soit dis en passant. Une hotesse lui proposa des friandises ou des sandwitches mais elle n'acheta qu'une bouteille d'eau. Elle avait l'estomac bien trop noué pour manger. Quand elle descendis du train à la gare de Montpellier pour reprendre un autre bus.

Lorsque Leah descendis à l'arrêt de bus qui était le sien, elle était errinté par la voyage. Entre l'avion, le bus, le train et encore le bus. Elle se demandit comment elle arrivait encore à mettre un pied devant l'autre. Observant les alentours, elle remarqua un panneau noir et blanc qui indiquait la direction du Domaine de La Rose Noire. Il n'était qu'à quelques mètres de l'arrêt. Heureusement, car elle avait les jambes en cotons. Elle suivis le trottoir et bientôt se retrouva devant un grand portail en fer forget de couleur noir, il était ouvert et donné sur une cours des plus spatieuses en sable parfaitement ratissés. Pas un brin de paille ne traînait sur le sol. Les palefreniers devaient être très miticuleux. Elle fut charmé par l'enseigne d'une grande rose noire sur le haut des écuries. Balaillant les lieux du regard, elle n'aperçue personne : pas d'élèves, pas de personnels, pas de chevaux. Timidement, elle traîna sa valise jusqu'au hall d'acceuil. A première vue, lui aussi semblait totalement désert :

    Leah - Il y a quelqu'un ?... Excusez moi ?

Elle voulut avancé dans la pièce, mais elle était tellement fatigué, qu'elle ne fis pas attention au pied du porte menteaux sur le côté et se pris les pieds dedans. Après quelques secondes à se débattre pour tenter de garder son équilibre. Elle se retrouva pour la seconde fois de la journée, face contre terre. Rougissante de honte, elle sentis les larmes lui picotait les yeux. Ses genoux dénudaient par son short noir s'étaient erraflés dans sa chute. La pince qui tenait ses longs cheveux avaient sautés, les libérants et cachant ainsi son visage en coeur qui hésitait entre la couleur "pâle comme un linge" et "rouge comme une tomate bien mure". Finalement, il opta pour le rouge. Sa chemise en jeans était assez solide pour ne pas s'être abimé, tant mieux, elle n'avait pas très envie de jouer les nudistes. Alors qu'elle allait se relever, elle aperçue une ombre au dessus d'elle et s'arrêta. Voila comment faire une arrivée remarqué. Mais en même temps, malgré que se soit son voeu le plus cher : elle n'avait jamais su ce qu'étais la discrétion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Dupont
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 24
Cheval Attribué : Djidane
Métier : Etudiante en deuxième année
Galops :
1 / 71 / 7

Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 16 ans
Cheval: Djidane
Connaissances:

MessageSujet: Re: « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.   Ven 26 Juin - 22:45

    Pour Chloé une nouvelle journée commençait, toute aussi calme et ennuyeuse que les autres. L'adolescente s'était levée aux aurores pour pouvoir prendre une douche tranquillement, car la salle de bain des filles était en général très prisée. Et patienter plus d'une heure pour juste quelques minutes sous l'eau brûlante quand on a pas de patience, c'est dur. La jeune fille préférait se lever la première pour être tranquille et pour pouvoir vaquer tranquillement à ses affaires. C'est donc en cinq minutes qu'elle fit sa toilette avant de se rendre à la cafétéria. La sensation de faim avait déjà pointé le bout de son nez. Une fois de plus la pièce était quasi déserte, seul quelques courageux et certains professeurs étaient déjà debout. La jeune fille s'assit donc seule à une table et expédia son petit déjeuné bien copieux au fond de son estomac. Voila, elle se sentait fin prête à se rendre aux écuries. Au début elle avait eu du mal à se lever si tôt, mais un fin de compte elle avait trouvé cela avantageux et ça l'avait motivé : pas besoin de faire la queue ni à la salle de bain ni à la cafétéria, les écuries étaient en général presque désertes et elle pouvait profitait seule des terrains d'entraînement, idéal pour travailler. Maintenant bien réveillée et le ventre plein, la belle brune se leva et rangea son plateau avant de se diriger vers la sortie du bâtiment.

    La jeune fille était encore au premier étage quand une voix lui parvint. Celle-ci provenait sûrement d'une jeune fille de son âge, en tout cas c'est ce que Chloé pensait.

    Il y a quelqu'un ?... Excusez moi ?

    La jeune fille se précipita donc dans les escaliers. Elle savait qu'une nouvelle était censée arriver aujourd'hui. Ce genre d'informations était donnés aux élèves. On comptait sur eux pour accueillir les nouveaux, car on pensait qu'ils étaient sûrement les mieux placés pour présenter les lieux aux petits nouveaux. La nouvelle avait eu de la chance que Chloé se lève aussi tôt tous les matins, sinon elle aurait encore pu attendre longtemps qu'on vienne l'aider. Chloé était presque arrivée en bas de l'escalier aux marches massives quand un bruit sourd se fit entendre. Quand elle arriva au rez-de-chaussée, elle ne put se retenir de rire. Une jeune fille à la chevelure brune, comme elle, était étalée par terre, dans ses bras, le porte-manteau qui siégait d'habitude à debout à l'entrée, et non à terre. Chloé se reprit ensuite, elle devina que la pauvre devait être extrémement gênée. La jeune fille pouvait facilement se mettre à sa place, car elle était également sujette à ce ganre de cascade. Elle se rapprocha ensuite de la nouvelle arrivée qui venait de relever la tête vers elle et lui tendit sa main pour l'aider à se relever. Puis anxieuse elle lui demanda :

    " C'est bien drôle tout ça, mais tu ne t'es pas fais mal au moins ? "

    Elle l'interrogea également du regard soucieuse, finir à l'infirmerie alors qu'on venait d'arriver n'était pas très glorieux, mais comme on dit tout peut arriver. Une fois l'inconnue debout, elle se présenta.

    " Chloé Dupont ! Je suis en deuxième année, et je crois bien que c'est moins qui vais te faire visiter les lieux ! Et toi ton nom ? "

    Avec autorité, la jeune fille se saisit de la valise de la nouvelle venue. C'était sûrement plus sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net/dossiers-valides-f45/chloe
Leah Clearwater
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 7
Galops :
2 / 72 / 7

Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.   Sam 27 Juin - 16:32

Alors qu'elle tentait de se dépétrer du fameux porte manteau, la jeune femme entendis un rire non-loin. Et ni une, ni deux : elle devint aussi rouge qu'un radis - quand on y pense, cette expression était stupide car les radis sont plus rose-bordeaux que rouge écarlate. Mais nous ne sommes pas là pour débattre sur la couleur des légumes. Leah identifia le rire comme étant celui d'une femme. Génial, si elle était encore tombé sur une de ces pimbeches qui allé s'empressé de raconter comment la nouvelle c'était écrasé contre la parquet à son arrivée... Ca allait faire le tour de l'académie et on la regarderait bizarre lorsqu'elle passerait tout en parlant de son dos. Elle serait encore une fois seule, pas d'amies comme toutes les filles de son âge et encore moins de copains. Les mecs la trouvaient mignonne, mais avait tendance à fuir devant sa maladresse - ou alors c'était elle qui les repoussés car c'était des bandes de matchos avec une seule idée en tête. Bref, le seul garçon qu'elle apprécié était son correspondant : voila deux ans qu'ils se parlaient par mail et il habitait en France. Mais depuis quelque temps, il ne répondait plus à ses messages ce qui la peiné. Un bruit de pas la sortie de sa reflexion des plus morosses, et une voix féminine s'exclama :

    La jeune femme - C'est bien drôle tout ça, mais tu ne t'es pas fais mal au moins ?


Surprise. Leah se décida à se relever. D'un mouvement de tête, elle chassa les cheveux qui venaient caché son joli visage et regarda la jeune femme près d'elle avec étonnement. Begayant un peu, sous le choc, elle répondit :

    Leah - Euh, non. Je vais bien. Merci.


L'inconnue semblait un peu soucieuse. Peut-être que finalement, elle ne tomberait pour une fois pas avec des pimbeches. Peut-être rencontrerait-elle des gens sympas et qu'elle arriverait à combattre sa timidité et à se faire des amis, qui sait. La jeune femme à la chevelure aussi foncé que la sienne reprit la parole tout en saisisant sa valise avec autorité :

    La jeune femme - Chloé Dupont ! Je suis en deuxième année, et je crois bien que c'est moins qui vais te faire visiter les lieux ! Et toi ton nom ?
    Leah - Enchantée. Je m'appelle Leah, Leah Clearwater. Et comme tu l'auras remarqué, je suis nouvelle, en première année... Je peux la prendre tu sais...


Ajouta-t-elle en désignant sa valise que la prénomait Chloé tenait maintenant à ses pieds. Puis revenant à ce qu'avait dis la jeune brunette un peu plus tôt, elle dis :

    Leah - Je serais ravis de visiter. En tout cas, au premier abord : c'est tout simplement magnifique et ça à l'air très bien entretenue...


Elle sourit d'un sourire timide, mais elle avait retrouvé son entrain à l'idée de venir étudier ici. Sa joie de vivre, se voyait à des kilomètres et on lui dissait souvent que n'importe lequel de ses sentiments étaient transparent et qu'on lissait en elle comme un livre ouvert... Elle imaginait assez bien le titre : "Les aventures d'une Miss Catastrophe".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Dupont
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 24
Cheval Attribué : Djidane
Métier : Etudiante en deuxième année
Galops :
1 / 71 / 7

Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 16 ans
Cheval: Djidane
Connaissances:

MessageSujet: Re: « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.   Mar 30 Juin - 19:12

    " Enchantée. Je m'appelle Leah, Leah Clearwater. Et comme tu l'auras remarqué, je suis nouvelle, en première année... Je peux la prendre tu sais... "

    Chloé sourit chaleureusement à la nouvelle venue.

    " Eh bien alors bienvenue au Domaine de la Rose Noire Leah ! J'espère que tu vas te plaire ici ! "

    Chloé ne releva pas la remarque de Leah sur la valise, elle la garda fermement en main comme si elle n'avait rien entendue, mieux valait qu'elle la garde pour le moment. Leah semblait plutôt maladroite et Chloé ne tenait absolument pas à ce qu'elle se blesse le jours de son arrivée. Le mieux à faire pour le moment était de se débarasser de tout ces bagages plus qu'encombrants. Ensuite elle pourrait faire visiter les lieux à la petite nouvelle.

    "Je te propose de rejoindre ta chambre pour déposer tout ça avant la visite des lieux. Tu as bien reçu les clefs de ta chambre par la poste ? On ne sait jamais, l'administration à parfois, comment dire, quelques dysfonctionnement ..."

    La jeune fille afficha à nouveau un sourire chaleureux.

    "Allez c'est parti !"

    Chloé fit demi-tour et se dirigea vers l'escalier qu'elle venait de descendre, un escalier en bois aux marches massives, elle entreprit de l'escalader. Pendant la montée, elle se retourna plusieurs fois. Après tout, Leah avait réussi à se prendre les pieds dans un porte manteau pourquoi ne trébucherait elle pas dans une marche. Les deux jeunes filles gravirent cependant l'escalier sans encombres. Maintenant qu'elles étaient au premier étage, Chloé en profita pour lui montrer et nommer quelques salles.

    "Alors cette salle là c'est la bibliothèque, l'autre là bas, la salle de travail et puis il y a aussi la salle de club. C'est là que se rejoignent la plupart des élèves le soir, c'est plutôt agréable, et ça nous permet de nous détendre un peu après une dure journée. C'est aussi l'endroit idéal si tu veux rencontrer ceux qui sont élèves aux domaine et se faire de nouveaux amis!"

    Après avoir fait le tour, elle se dirigea vers un second escalier, celui-ci avec des marches plus petites. Cette fois, elle ne s'inquiéta pas pour Leah. Arrivée au deuxième étage, elle se dirigea immédiatement vers le dortoir. Elle poussa une porte qui laissa place à long couloir puis elle s'arrêta.

    "Tu as ton numéro de chambre ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net/dossiers-valides-f45/chloe
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Qu’est-ce que la discrétion ? » || Libre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Bureau du médecin de l'aile civile de l'hôpital d'Artois
» Discretion oblige [ PV : Tellan ]
» [PM] Sucreries et discrétion • Ariel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Domaine de la Rose Noire . :: ACADEMIE :: REZ-DE-CHAUSSEE :: HALL-
Sauter vers: