AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vive la paille (Pv Maël)

Aller en bas 
AuteurMessage
Audrey Delalande
Jeune Intégré
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Cheval Attribué : Tell me
Animal de compagnie : Candy
Galops :
3 / 73 / 7

Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Âge / Année: 15 ans/ 1er année
Cheval: Tell me
Connaissances:

MessageSujet: Vive la paille (Pv Maël)   Ven 3 Avr - 21:33

Levé du pied gauche, Audrey ? Peut-être qu’aujourd’hui en effet c’était le cas. Comme d’habitude l’affreux musique que son I-phone avait pour réveil la sorti des bras de Morphée vers six heures du matin. La jolie brune ouvrit un œil puis l’autre, essayant tant bien que mal de ne pas faire attention au bruit plus qu’irritant qui venait se frotter à ses oreilles. Combien de portable identique avait elle cassé depuis le début de l’année ? Elle devait en être à 14 et si le dernier n’arrêtait pas de sonner il rejoindrait sûrement ses prédécesseurs dans la minute, d’ailleurs il était temps maintenant, Audrey envoya valser son portable et la sonnerie s’arrêta, enfin. Audrey soupira, laissa passer quelques minutes puis se leva. Réveillant Candy, sa chienne par la même occasion. Le beau Border Collie la fixa de ses jolis yeux noisette, Candy le gratifia d’une caresse affectueuse puis alla chercher dans le placard les croquettes de Candy. Audrey remplit le bol et le donna à la chienne, puis elle partit se doucher pour se réveiller. L’eau froide la revigorait toujours, comme si au moment du contacte avec le liquide gelé lui rappelait enfin qui elle était et où elle était : Une riche héritière coincer dans une chambre plus petite que le dressing de son appartement parisien. Enfin elle ne se plaignait pas trop, elle n’avait pas encore de colocataire et espérer que celle-ci ne se presserait pas à apparaître car pour le moment elle était totalement satisfaite de sa solitude. Oui Audrey était assez antisociale dans son genre. La jolie brune enfila un pantalon de jogging et un t-shirt blanc malgré le froid draconien qui demeurait dehors, elle se réchaufferait pendant son jogging. Elle mis ensuite une paire de Nike bien qu’elle était plus du genre à mettre des talons aiguille pour courir des baskets c’était quand même vachement plus pratique non ? Audrey retourna dans sa chambre, les écouteurs de son I-pod dans les oreilles, elle prit Candy en laisse et parti dehors pour courir, il était environ sept heures du matin. Il y avait du vain et de nombreux nuage venait troubler le ciel gris. La pluie ne tarderait pas à tomber, la pluie commençait à tomber. Quelques fine goutte donnant la chaire de poule à la jeune fille et faisant couler son mascara le long de sa joue. Pourtant ni la pluie ni le vent ne la feraient rebrousser son chemin non elle continuait à courir, il aurait bien put neiger que cela ne l’aurait pas gêné. Après une heure de course, elle était essoufflée. Elle s’assit par terre pour respirer alors que Candy filait la forme. Mais comment c’était chienne pouvait elle ne jamais se fatiguer. Audrey soupira, Candy tira un peu trop fort sur sa laisse qui se cassa. N’importe qu’elle autre chien n’aurait pas eut la force de courir bien loin mais elle n’était pas n’importe qu’elle chien. Elle partit en catimini ne laissant presque aucune chance à Audrey de la rattraper sauf si elle partait maintenant. C’est donc ce que fit la jolie brune, elle poursuivit sa chienne. Elle avait l’air bien conne comme ça, les cheveux au vent, le visage en sueur, le souffle encours, entrain de crier le nom de sa chienne pour que celle-ci est pitié d’elle et s’arrête enfin. Mais ce en fut pas le cas loin de-là pour Candy l’envie d’avoir pitié. La chienne finit par la mené à l’intérieur de la grange. La jolie brune trébucha, heureusement elle tomba sur un ballot de paille. Elle n’avait rien de casser et elle se releva vite fixé par la jolie paire d’yeux noisette de Candy. Elle était assise, l’air désolé remuant sa queue et penchant la tête sur le côté. Audrey lui jeta un regard noir et souffla pour enlever la paille sur son nez. Elle était sal, les vêtements déchirés, son t-shirt transparent à cause de la pluie, son maquillage qui avait coulé et de la paille de partout. Pourtant elle n’arrivait pas à en vouloir à Candy. Elle lui jeta un dernier regard noir puis lui pardonna d’une caresse affectueuse. Après tout tant que personne ne la voyait comme ça. Elle entendit la porte de la grange qui s’ouvrait.

*Et merde *


Audrey se cacha vite derrière la botte de paille mais Candy se précipita à la rencontre de l’inconnue. Lui sautant limite dessus pour lui arracher une caresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net/dossiers-valides-f45/audre
 
Vive la paille (Pv Maël)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vive Chavez, vive Castro
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand
» ABA LA JUSTICE, VIVE IMPUNITÉ ET VIVE MARTELLY !
» Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagneuuuhhh ♪ //SBAFF//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Domaine de la Rose Noire . :: EXTERIEUR :: GRANGE-
Sauter vers: