AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un match ? [Marion]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zac Chester
Elève Appliqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 226
Cheval Attribué : Jubilee
Métier : Elève
Animal de compagnie : Domino
Galops :
3 / 73 / 7

Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 17 ans && 3ème année
Cheval: Jubilee
Connaissances:

MessageSujet: Un match ? [Marion]   Jeu 29 Jan - 20:29

    Zac entra dans le terrain de tennis. Il s'arrêta au centre, la main sur le filet et regarda autour de lui sentant des milliers de souvenirs enfouis ressurgir. Il avait fait six ans de tennis petit mais il n'avait jamais aimé. D'ailleurs, il ne savait pas pourquoi il se trouver sur ce terrain, en jean, sweat à capuche et basket avec sa raquette à la main. Peut-être avait-il besoin de se défouler ? Peut-être... Le jeune homme s'avança d'une démarche trainante vers le bord du terrain où il avait posé ses balles. Il défit les scratch de son attelle de l'épaule puis prit une balle. Il la tourna dans sa main et l'observa. Son regard dans le vague, ses doigts jouant avec l'objet rond. Il soupira et recula pour se mettre en place. Il fit rebondir la balle au sol une fois, deux fois, trois fois, son épaule le lançait mais il l'ignora. La la quatrième fois il la lança en l'air et la frappa de toute ses forçes. La balle traversa le terrain comme un boulet de canon et atterit tout au fond, près du grillage. Zac reprit une balle et recommença. Il n'avait pas d'adversaire, de partenaire, pas même un mur... Ce qu'il faisait ne servait à rien, il en était bien conscient. Mais est-ce que tout nos faits et gestes devraient être justifiés dans la vie ?
    Le jeune homme prit une troisième balle et frappa dedans de toute ses forces. Elle survola le grillage et disparut du champ de vision de Zac.

    - Shit !

    Murmura-t-il pour lui même. Même parler en français lui semblait inutile aujourd'hui.

    *Pour parler à qui ?*

    Il n'avait plus foi en rien. On aurait dit qu'il était en deuil, venait d'apprendre une nouvelle grave ou que le ciel allait lui tomber sur la tête. Pourtant, rien de cela ne lui était arrivé. Au contraire, tout allait bien pour lui... Peut-être un peu trop justement.
    Le jeune homme fit alors tout le tour du terrain pour sortir. Dehors, il regarda autour de lui et alla vers la petite haie qui bordait le terrain de tennis. Il ne savait pas pourquoi il cherchait là, elle aurait put être n'importe où ailleurs, mais les balles allaient le plus souvent se fourrés là où on l'attendait le moins alors... Il sauta la barrière qui longeait les buissons et commença à chercher sa balle à genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marion Duval
Admin & Ethologue
avatar

Féminin Nombre de messages : 1312
Age : 25
Cheval Attribué : Olympe & Just Another
Métier : Ethologue
Animal de compagnie : C'Kiss Cool
Galops :
7 / 77 / 7

Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 20 ans
Cheval: Olympe & Just Another
Connaissances:

MessageSujet: Re: Un match ? [Marion]   Ven 30 Jan - 21:06

    C’est en cette magnifique journée de fin de janvier que Marion quitta les écuries. La matinée avait été plutôt agréable, grâce aux rayons de soleil qui avaient percé les nuages. La jeune femme avait trouvé le moment idéal pour travailler avec Just Another. Elle s’était levée plus tard, avait préparé son cheval et s’était dirigée vers la pâture qui servait pour l’éthologie, vers dix heures. Malgré l’épaisse couche de neige qui recouvrait la pelouse, elle était parvenue à un résultat très satisfaisant, pour un cheval qui ne travaillait pas cette discipline régulièrement. Une bonne demi-heure plus tard, la belle et la bête étaient rentrées aux écuries pour une séance de pansage complet. Just était complètement trempé. Alors qu’il broutait quelques touffes d’herbe rescapées de la tempête neigeuse de la veille, Marion l’avait séché à l’aide d’une couverture séchante ; brossé de fond en comble ; et rentré au chaud dans un box libre, à côté de a sellerie. Une fois que le travail fut fini, elle s’était rendue près d’Olympe pour se réchauffer. Comme aucun client ne pouvait lui emmener son cheval à cause de la neige, elle avait la journée de libre. Tant mieux, car l’un des palefreniers, en congé, lui avait proposé de vérifier son installation électrique, un peu défaillante depuis quelques temps. Néanmoins, il n’était que onze heures trente quand elle décida de s’en aller. Il fallait qu’elle trouve une occupation jusqu’à l’heure du déjeuné.

    ***


    L’allée était déserte. Les manèges étaient tous occupés par les élèves ayant cours. Les autres devaient être au foyer, dans les chambres ou encore dans les installations chauffés et couvertes. Ce n’était pas étonnant, le froid était givrant. La longue chevelure ébène de Marion virevoltait élégamment dans le sens du vent, envoyant des mèches, légères comme des plumes, se poser devant ses magnifiques prunelles dorées. Son regard flamboyant était plus clair que jamais avec les reflets du soleil que renvoyait la neige. Elle portait une longue veste noire, en feutre, et un jean serré de couleur charbonneuse. Les Converse qu’elle portait aux pieds avaient tendance à contraster avec le blanc éclatant de l’eau gelée sur laquelle elle marchait. Une écharpe, noire et volumineuse entourait son cou et protégeait le bas de son visage, masquant ses lèvres au passage.

    Elle était distraire, la Marion. Son regard parcourait le paysage avec peu d’attention, les mains dans les poches. Depuis quelques temps, quelque chose la préoccupait jours et nuits. Même lorsqu’elle était en concours, ce problème l’obsédait. David. Elle aurait voulu l’oublier à tout jamais, et enterrer ses sentiments sous trente kilomètres de terre, mais elle n’y arrivait pas. C’était plus fort que tout, elle ne pouvait s’empêcher de vouloir être près de lui. Certes, les occasions étaient rares, mais lorsque cela se passait, Marion en profitait à deux cent pour cent. Aussi bête que cela ait pu paraître, la belle avait encore un soupçon de sensations à son égard.

    Alors qu’elle marchait paisiblement sur le chemin enneigé, une silhouette se dessina devant elle. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu’il s’agissait de Thibault, le jeune palefrenier qui lui avait donné rendez-vous à quatorze heures ce jour-là. Quand il la reconnut, il pressa le pas, lui faisant un signe de la main. Un sourire illumina le visage de la belle qui lui rendit son geste de la main. Après l’avoir embrassé sur les deux jours, la jeune irlandaise passa son bras dans le siens et l’entraîna se promener avec elle pendant que leur conversation prenait un tournant plutôt gênant.

    « Alors, toujours personne qui soit assez bien pour toi ?
    - Je n’suis pas comme ça voyons, répondit-elle, outrée.
    - Je sais, je sais, mais on sait jam… »

    Mais le jeune homme fut coupé par quelque chose qui lui heurta la tête. Aucun d’eux ne l’avait vu arriver, cet OVNI. Marion, qui ne put se retenir, éclata de rire en entendant le son creux que fit sa tête lorsque l’objet la toucha. Elle se pencha, amusée, pour ramasser ce qui semblait être une balle de tennis. Qui était assez courageux pour faire du sport par ce temps ? La jolie jeune fille scruta les alentours, quand elle aperçu un jeune homme, à genoux, qui cherchait quelque chose dans les buissons.

    « Salut, l’appela Marion. C’est ça qu’tu cherches ? »

_________________

    « What will be the name of your children ? You can't hide forever. I can't see you. In the wheatfields. I have lost my sence of humour. Show me where you are. The grass is too tall. I can't even talk. The is no place. Down here. Small enough. For you to stay. I come back home and try to see. The hints you left for me. Never found the ring. Will you ever marry me ? »[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net
Zac Chester
Elève Appliqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 226
Cheval Attribué : Jubilee
Métier : Elève
Animal de compagnie : Domino
Galops :
3 / 73 / 7

Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 17 ans && 3ème année
Cheval: Jubilee
Connaissances:

MessageSujet: Re: Un match ? [Marion]   Jeu 12 Fév - 0:14

    Une voix mélodieuse, féminine et inconnue interrompit les recherches de Zac. Le jeune homme se redressa pour voir à qui il avait affaire. Encore accroupit au sol, il cligna des yeux. Le contraste entre le sol foncée des buissons et les alentours recouvert d'une épaisse couche de neige blance l'aveuglait. Il réussit fialement à voir la jeune femme qui se tenait devant lui, sa balle à la main.

    - Ah...Thanks... Euh merci, je veux dire.

    Le jeune homme était tellement dans ses pensées qu'il en avait presque oublié son éducation. Il était absent ces derniers temps. Peut-être était-ce dut à l'hiver ? Il n'en savait rien. Son bras immobilisé ne l'aidait pas non plus. Il avait plus de mal à courir, monter à cheval ou faire toutes les activités qu'il aimait tant faire et qui composaient son quotidien. A force de tourner en rond dans le domaine, il réfléchissait à tout. Il remettait sa vie en question et tout le monde le sais, ce n'est pas toujours la meilleure chose qui soit. Si seulement il pensait à des choses gais, non, il ne ressassait que ses mauvais souvenirs. Ses souvenirs d'enfance...
    Sortant de ses pensées, Zac esquissa un sourire. Il s'essuya les mains pleines de terre sur son jeans qu'il tacha par la même occasion et passa une main dans ses cheveux noirs ébène pour se redonner une allure correcte.

    - Moi, c'est Zac. Et, merci pour la balle. Elle était où ?

    Il addressa un sourire franc et amical à la jeune femme ayant tout d'un coup retrouvé son assurance et son éducation par la même occassion. Il dansa d'un pied sur l'autre, ni gêné, ni impatient. Juste pour s'occuper les pieds va-t-on dire. Faisant fit tourner la balle entre ses mains, il regardait le sol. Ses baskets blanche assortie à la neige avaient légèrement perdue de leur éclat après sa petite recherche dans la haie.
    Il releva finalement la tête pour regarder la jeune femme. Elle devait être plus âgé de lui. Ce n'était pas ses traits, son visage, qui lui faisait dire ça mais plutôt son allure. Elle avait un maintien élégant et raffiné et n'était pas habillé comme une adolescente de quinze ans. Enfin elle avait l'air plus adulte. C'était peut-être pour ça qu'il ne la reconnaissait pas. Depuis son arrivé, il n'avait pas encore eu l'occassion de rencontrer des employés du domaine. Il n'avait fait la connaissance que d'élèves, de filles bizarement.
    Voyant qu'il détaillé un peu trop fixement la jeune femme brune, il détourna ses yeux verts. Son regard se posa alors sur un jeune homme qui était en retrait. A en juger par ses vêtements, ça devait être un palfrenier. Il avait une allure soigné, mais un jean vieillit et taché par endroit. Il fallait dire que Zac avait l'oeil pour ce genre de détail. Et il jugeait d'ailleurs les gens un peu trop rapidement.


    [Rien à voir avec tes textes magnifiques ! =S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un match ? [Marion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un match ? [Marion]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Match amical sénior pour le 28/11
» Royal Rumble Match
» Deux match amicaux entre Haïti et la Jamaique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Domaine de la Rose Noire . :: EXTERIEUR :: DETENTE :: TERRAIN DE TENNIS-
Sauter vers: