AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une séance bien matinale | Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Kimiko Ôno (MOINS là)
Elève Passionné
avatar

Masculin Nombre de messages : 632
Age : 27
Cheval Attribué : Sundance
Galops :
2 / 72 / 7

Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 17 - Troisième Année
Cheval: SunDance
Connaissances:

MessageSujet: Une séance bien matinale | Libre   Jeu 30 Oct - 15:03


      Une séance bien matinale


      C'était l'heure, l'heure du réveil de toute la troupe. Pour l'une des rares fois depuis son arrivée au Domaine de la Rose Noire, Kimiko ne bronchait pas au réveil. A peine la sonnerie venait de retentir et la jeune adolescente se dirigea, nu pied, à la cafétéria pour engloutir un bon petit déjeuner. Elle savoura son bol de chocolat chaud, son croissant et son verre du jus d'orange tout en potassant un tabloïd people, son repas fut assez rapide toute fois. Elle n'était pas du genre à trainer à table surtout ce matin. Aprés un bref retour dans sa chambre pour prendre ses habits et ses affaires de toilettes, la petite ÔNO partit à la salle de bain. Elle y prit une bonne douche, se lava les dents et se vêtut de sa culotte d'équitation bleu & d'un banal pull manche courte colle roulée bleu marine. Sans même prendre le temps de bien enfiler ses boots, Kimiko se précipita vers la sortie avec son sac besace dans lequel ses affaires personnels et quelques d'équitation y étaient.
      Une fois sortie de ces batiments qui composés la fameuse Academie, la nippone se mit à trottiner sur les chemins de terre qui la mène aux écuries tout en répetant à tue-tête : "Vite, vite... plus vite Kim'!". Au fait, pourquoi trottiner t-elle alors qu'elle pouvait prendre son temps? A vrai dire, on ne savait pas et elle non plus. Il y a des matins comme ça où tout nous semble incompréhensible... Arrivée devant la grande batisse en forme de U, Kimiko longea les différents boxes qui constitués l'écurie jusqu'à atteindre celui de son cheval : Sundance. Comme à son habitude, la cavalière esquissa un sourire à chaque équidé qui sortait sa petite frimousse en dehors de son logis pour regarder avec la plus grande des curiosités l'adolescente.

      - Hey! Salut Sundance... Comment vas-tu ce matin?
      Sundance, vous savez c'est le cheval qu'on lui a confié dés son arrivée. Une jument petite comme Kimiko d'ailleurs mais très sympathique envers sa cavalière. Mais il fallait l'avouer, les débuts entre eux étaient très difficiles...
      Sur ces brèves paroles amicales, Kimiko prit le licol en cuir havane de sa monture et entra dans le boxe. C'était toute impatiente de voir et de sortir de son boxe que Sundance était. A croire que ce petit cheval était ravi de voir tous les matins la japonaise la choyait comme elle le ferait avec personne d'autre. La jument pie approcha sa tête auprés de sa cavalière attitrée et lui laissa lui mettre son licol.
      - Tu as l'air bien en forme aujourd'hui dit-moi! Une très bonne séance en perspective?
      C'est dans cette ambiance chaleureuse que Kimiko s'appréta d'attacher Sundance qui la suivait sans rechigner. Elle ouvrit son sac qu'elle avait auparavant déposée auprés du boxe et y sortit la clé de son casier où était rangé toutes ses affaires d'équitation. C'est les bras chargés par sa malette de pansage que la jeune cavalière revient auprés de son fidel destrier. On pouvait alors débuté la sénce pansage qui était presqu'une séance de maquillage pour une chanteuse Pop. Comme grand nombre de cavaliers, Kimiko pensait bien que la complicité homme-cheval et cheval-homme s'établissait tout d'abord à pied notamment lors des séances de pansage. Un moment intimiste entre le cavalier et sa monture.
      La jeune fille passa beaucoup de temps sur cette étape qui est très importante à ses yeux : étrillage, bouchonnage, curage des sabots, démelages des crins, tout y passait. Son étrille en main et son bouchon, elle entreprit le pansage de sa jument pie. L'étrillage et le bouchonnage finit, elle passaun coup de brosse dans les crins de la jument pour la dépeigner. Elle avait peu de noeud dans ses crins contrairement à Kimiko qui en a des affreux dans sa tignasse le matin au levé. Fini la grande partie du pansage, il ne restait plus qu'à Kimiko de curer les pieds de cette petite jument. Kimiko se méfiait toujours un peu, on ne peut pas toujours savoir comment réagit son cheval à chaque seconde. Alors, la jeune cavalière prit délicatement la jambe de sa monture et débuta le décrotage du sabot. Elle répliqua ce geste trois fois. Et voilà, la grande épreuve qui est le curage des sabots est donc bel et bien terminé et le pansage aussi, à vrai dire. L'asiatique se frotta les mains comme satisfaite de son travail entrepit il y a de cela un petit moment.
      - Bien... il ne nous reste plus qu'à te préparer très chère!
      Un sourire amusé se dessina sur ses fines lèvres, elle tourna les talons et s'eclipsa le temps de prendre les affaires de Sundance pour cette séance. Elle ne resta pas longtemps dans la sellerie, elle savait déjà ce qu'il fallait qu'elle prenne: sa selle, son tapis, son filet et ses protections. L'équipement prit, c'est chargé que la cavalière revient auprés de sa monture. Tellement douée qu'elle a manqué de se casser la figure sur l'allée en s'emélant les pieds. Heureusement pour elle, personne n'était là pour regarder cette épisode assez comique de la matinée. Elle déposa l'équipement sur une chaise qui était là, seule, innocente telle une petite gamine naïve admirant Kimiko en plein labeur. Il ne reste plus qu'à seller et brider la jument pour que le duo puisse partir. La jeune ado prit le tapis de selle beige qu'elle déposa doucement sur le dos de sa monture puis y déposa la selle. Au contact de ce dernier, Sundance frémit légèrement. Comme d'habitude, Kimiko sangla légèrement la sangle sans forcer puis démunit le cheval de son licol pour lui mettre son filet. Une fois cela fait, elle mit ses protections puis ressangla d'un cran à nouveau.
      Kimiko prit sa bombe qu'elle déposa sur sa tête puis règla les étriers. Aprés avoir bien vérifié que la selle était bien en place et ne bougeait pas, l'asiatique détacha le licol, puis mis un pied dans l'étrier, attrapa les flots des rênes et se hissa sur la selle et déposa délicatement ses fesses sur la selle.
      - Hey! Let's go!
      Une petite talonnade dans les flancs légèrement gras de la jument et les deux compaires partir en vadrouille ou plutôt devons-nous dire au travail. Le manège était à l'autre bout du domaine mais avec cette fraicheur digne d'un bon automne, Kimiko préfèrait travailler à l'abri. Sous le froid matinal d'Octobre, la petite cavalière sortit une paire de gants de ses poches et les mit.
      - Au moins avec ça, je n'aurais pas froid aux doigts!
      Ensemble, ils traversèrent les chemins de l'Academie qui était désert. A croire que les cavaliers avaient peur d'attraper un mauvais rhume. Les oiseaux chantonnaient à tue-tête et Kimiko les accompagnait en fredonnant une mélodie; Sundance se montra très attentivement au chant de sa cavalière. Il fallait avoue ce n'était pas du français ni même de l'anglais que les paroles sortaient mais bel et bien en japonais. Une langue qui était inconnue aux oreilles du cheval tout comme celles d'un grand nombre des cavaliers d'ici.

      Arrivée dans le manège, Kimiko prit le temps de refermer derrière elle et de commencer à faire marcher tranquillement Sun' sur la piste tout en réglant les derniers détails qui semblaient l'embêter comme par exemple la longueur de l'étriller droit. La jeune fille commencait à glousser des insultes en japonais à l'égart de ce pauvre étriller qui ne lui avait rien demandé le pauvre. Aprés une bonne minute à s'énerver sur ce pauvre objet inoffencif où son pied était posé, Kimiko décida de revérifier à nouveau la sangle. Ce serait vraiment embêtant et contrariant que la selle tourne alors qu'elle est en plein exercice : enfin ce serait une scène bien comique, il faut l'avouer. Toute fois, elle était seule à cette heure à être dehors entrain de travailler sa monture, tous les élèves avaient décidé de travailler l'après-midi. Tous sauf Kimiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net/dossiers-valides-f45/kimik
Ashley CLavis
Vétérinaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 25
Cheval Attribué : Suerte
Métier : Vétérinaire
Animal de compagnie : Lilo- Lapin Toy
Galops :
5 / 75 / 7

Date d'inscription : 26/10/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 24 ans/vétérinaire
Cheval:
Connaissances:

MessageSujet: Re: Une séance bien matinale | Libre   Ven 31 Oct - 1:51

Encore une fois, Ashley fut obligée de se lever aux aurores pour ne pas monter pendant ses heures de tournées. En sortant de sa couette bien chaude, elle eut subitement envie de replonger dedans. Mais non. Elle ne pouvait pas se le permettre.
La jolie blonde sortit de son lit et fila directement sous une douche brûlante à son tour. La vapeur de l'eau ne la réveilla pas, et il fallut attendre de boire son café pour pouvoir émerger un tant soit peu.
Quelques gâteaux traînaient dans les placards de son appartement, que la jeune femme mangea avec appêtit. Son estomac à peu près remplis, elle entreprit de préparer ses affaires avant de partir. Son chiot golden, se tortillait dans son panier tel un vers poilu.
Ashley ne pouvait pas l'emmener ce matin, car sa petite chienne sortait d'une grippe, et ce temps presque hivernal n'arrangerait rien.
En culotte d'équitation grise et blanche et en pull en laine marron, la jeune femme enfila en plus une parka bleue marine, avec inscrit en lettre blanche sur son dos "Ashley Clavis, vétérinaire du Domaine de la Rose Noire".
Elle enfila ses boots marron et ses chaps à fermeture éclair de même couleur. Lilo, sa golden de 2 mois et demi, commença à s'agiter.
Ashley chargea sa voiture d'un sac de sport contenant quelques affaires d'équitation, sa valise pour effectuer ses tournées et une caisse remplie de médicaments.
Une fois prête, elle ferma son appartement et laissa à Lilo une multitude de jouets, qui ne l'apaisait en rien au fait qu'Ashley partait sans elle. La petite chienne était vexée, et semblait bouder sa propriétaire.
A 7h00, Ashley fit vombrir son moteur. Il faisait tellement froid que lorsque la jeune femme soufflait, un souffle de fumée s'élevait.
Ses gants de laine ne la réchauffait même pas.
Quelques minutes plus tard, la jeune femme arriva au domaine de la Rose Noire. Comme d'habitude, il n'y avait pas grande efervescence. Elle gara son 4X4 bleu dans le parking du personnel et en sortit aussitôt. De sa main droite et attrapa son sac de sport et de sa main gauche enroula son échappe marron autour de son cour.
En marchant vers l'écurie, son sac de sport sur l'épaule, Ashley regroupa ses cheveux longs et bouclés en une queue de cheval, collée sur sa nuque.
L'écurie du personnel n'était même pas ouverte. La véto sortit donc ses clés et ouvrit la grande porte de bois, par laquelle un certain nombre de personne allait passer aujourd'hui.
Une délicieuse odeur de foin et de paille fraîche mêlée à celle des chevaux lui monta au nez.
Elle repira un bon coup. Suerte l'attendait !
Justement, en parlant d'elle, Suerte sortit la tête du box, et accueillit Ashley d'un coup de tête affectueux.
Gratifiant sa jument de nombreuses caresses sur la tête, Ashley ensuite ouvrir son casier contenant toutes ses affaires de cheval.
Elle alla ensuite dans le box de Suerte, qui piaffait d'impatience.

"Salut poucinette ! Bien dormie ? Le foin et les carottes c'était bon hier soir ?"

La jument colla son chanfrein sur l'épaule d'Ashley, qui la gratifia de longues caresses.

"Allez ! ON va bossé !
Une fois sa couverture enlevée, Ashley lui cura ses pieds, lui demêla ses crins et passa l'étrille sur sa robe. Elle finit par un coup de bouchon énergique, en insistant bien pour masser sa jument.
Une fois nickel, Ashley lui mit ses guêtres rouge et ses bandes de travail pour les postérieurs.
Sa bride enfin mise, Ashley se hissa sur le dos de sa jument, à cru.
Juchée sur Suerte, la cavalière effleura les flancs de sa juments avec ses mollets, les faisant partir au pas. En direction des installations du domaine.
Au loin, Ashley crut voir une personne entrant dans le manège. Bizarre, elle ne l'avait pas vu tout à l'heure ? Peut être était-ce une élève.

Suerte accéléra le pas. Le froid la faisait bouger plus vite. Sa sentait peut être la chute pour Ashley xD

Arrivée à hauteur de la porte du grand manège, Ashley l'ouvrit, fit entrer sa jument et la referma derrière elle.
Elle chercha le regard de la personne qui était déjà là, et en lançant sa jument au pas, elle lui envoya un joyeux

"Bonjour ! " ponctué d'un grand sourire

_________________
Suerte::..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-rose-noire.naturalforum.net/inscriptions-f5/ashley-t70
 
Une séance bien matinale | Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une heure bien matinale. [=> Chasse.]
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» Baignade matinale [Libre]
» Une partie de chasse bien matinale !!
» [CLOS] [Mini Event] Quand on te tend un piège bien venimeux... (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Domaine de la Rose Noire . :: ACCUEIL :: ARCHIVES :: RP-
Sauter vers: