AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soft Drizzle |Raphaël Mancini-Risso|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Moss [ABS&HS U_
Admin
avatar

Nombre de messages : 913
Cheval Attribué : Asha Leïla
Métier : Juge
Galops :
7 / 77 / 7

Date d'inscription : 12/05/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 19 ans
Cheval: Asha Leïla
Connaissances:

MessageSujet: Soft Drizzle |Raphaël Mancini-Risso|   Mar 22 Juil - 20:58


.Identité.
Propriétaire du cheval : Raphaël Mancini-Risso
Nom du cheval : Soft Drizzle
Age : 14 ans
Sexe : Hongre
Race : Warmblood Danois

.Caractéristique.
Robe : Gris
Taille : 1m65
Taches sur la robe : //
Caractère : Doux – Gentil – Besoin d’attention et d’affection – Ne supporte pas la solitude – Gourmand – Énergique voire fougueux – Plein d’impulsion, toujours partant pour accélérer – Adore sauter – Docile – Respectueux
Discipline fétiche : CSO
Particularité : Développe des tics si on le laisse seul au box.

_________________
-- P.e.r.c.h.é . n.o.n . m.i . c.o.n.o.s.ci . . . --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Mancini Risso
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 27
Age : 25
Galops :
2 / 72 / 7

Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge / Année: 16 ans / 2e année
Cheval: Soft Drizzle
Connaissances:

MessageSujet: Re: Soft Drizzle |Raphaël Mancini-Risso|   Ven 25 Juil - 20:01

    Assis sur la barrière du pré, Raphaël regardait le cheval gris qui galopait dans l’herbe. Il souriait en regardant le hongre qui se défoulait, exhalant la joie de vivre. Il aimait regarder les chevaux en liberté, quand ils offraient un tableau magnifique et sauvage, surtout dans leurs galopades joyeuses, lorsqu’ils montraient leur fougue et faisaient danser derrière eux leurs longs crins libres.
    « Tu es beau… » souffla-t-il.
    Le gris s’arrêta et, plongeant le nez dans l’herbe, se mit à brouter.
    « Tu es beau, Soft Drizzle… »
    Il prit le licol sur ses genoux et sauta de la barrière. Doucement, il s’approcha du cheval en l’appelant, la main tendue comme une promesse. Soft Drizzle redressa la tête et l’observa un instant, puis il s’avança au pas, doucement, avec prudence, tandis que Raphaël s’arrêter pour le laisser venir. Le cheval marqua une pause, puis il franchit les derniers mètres et vint poser ses naseaux veloutés sur la paume de l’adolescent dont le visage s’illumina. Le garçon se mit à parler d’une voix douce, puis il avança d’un pas et laissa glisser sa main le long de l’encolure grise et douce. Il caressa le gris, puis s’approcha de sa tête, repoussa le toupet qui lui masquait le front et lui gratouilla le chanfrein.
    « On dirait que tu aimes ça… »
    Puis, il lui présenta le licol et avec des gestes très doux, le lui passa rapidement autour de la tête. Après quoi, il fit émerger une carotte de sa poche et la coupa en deux avant d’en tendre un bout à Soft Drizzle.
    « Le reste, c’est pour plus tard… » prévint-il en souriant lorsqu’il vit le cheval lorgner la carotte qu’il remettait dans sa poche.
    Le hongre croqua joyeusement dans le légume craquant, et il suivit avec bonne volonté Raphaël qui le fit sortir du pré, puis l’emmena à l’écurie. Il l’attacha devant un box sur la porte duquel était affichée une pancarte : « Soft Drizzle – Raphaël Mancini-Risso ».
    « Ton box, indiqua l’adolescent à son cheval. Mais, ce n’est pas pour maintenant ! »
    Il attacha rapidement la longe à un anneau près de la porte, en laissant une bonne longueur de mou. Après quoi, il récupéra une étrille et la fit renifler à son cheval avant de se mettre à le brosser énergiquement.
    Le pansage fut long et consciencieux. Sage, Sof Drizzle paraissait apprécier ce moment et toutes les attentions qu’on lui portait. Il somnolait, paupière mi-closes. Raphaël prit beaucoup de temps à démêler la longue queue, puis la crinière grise. Lorsqu’il eut tout terminé, son cheval était superbe, la claire couleur de sa robe rehaussée par le brossage soigneux.
    Tout le temps, l’adolescent lui parlait d’une voix douce et tranquille, comme il l’avait toujours fait avec les autres. Il savait que cela apaisait le cheval tout en leur permettant de faire plus ample connaissance en l’habituant à sa voix.
    « Voilà, mon grand, c’est fini ! »
    Il n’avait pas envie de monter. Trop tôt. Le hongre ne le connaissait pas encore assez.
    Il dénoua la longe et, précédant son cheval, le guida à travers les écuries jusqu’à revenir du côté des prés. Un chemin herbeux passait entre les barrières, et c’est là qu’ils se rendirent. Marchant d’un pas lent, Raphaël laissait son compagnon baisser régulièrement la tête pour grapiller quelques brins d’herbe juteux. Le cheval n’avait pas particulièrement faim, et il ne s’arrêtait pas très longtemps même si c’était fréquent. À ce rythme, ils atteignirent une vingtaine de minutes plus tard la lisière de la forêt.
    C’était un sentier sympathique, ombragé et relativement frais, qui fit autant envie à l’humain qu’au cheval. Ils s’y engagèrent donc, à cette même allure molle et décontractée. Ils parvinrent à une petite clairière, tellement petite que c’était plus une éclaircie entre les arbres qu’autre chose. Là, l’adolescent décida de faire demi-tour et, suivi de Soft Drizzle, il reprit le chemin des écuries.
    Le retour ne fut guère plus rapide et au final, presque une heure s’était écoulée lorsqu’ils revinrent à leur point de départ.
    « Belle balade, hein ? »
    Manifestement, le hongre semblait bien d’accord.
    Raphaël lui passa un rapide coup de bouchon, et lui cura les pieds. Jugeant que ces sabots avaient besoin d’être graissés, il s’attela à la tâche avec un pinceau. Fort heureusement, le gris se tint sage. Il était déjà arrivé au garçon de se renverser tout le pot de graisse à pieds dessus à cause d’un cheval trop tapageur… !
    Un dernier câlin, la dernière moitié de carotte –vite engloutie… !-, et il était déjà l’heure de se séparer.
    Cette fois, Raphaël remit son cheval au box. Il l’avait lui-même nettoyé et avait pris soin de répartir une belle litière de paille épaisse. Cela eut l’air de plaire à Soft Drizzle, et après s’être assuré une dernière fois que son cheval se portait bien, l’adolescent quitta les écuries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soft Drizzle |Raphaël Mancini-Risso|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]
» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» URGENT EN FOURRIERE - SOFT jeune x caniche Toulon (VAR)
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Domaine de la Rose Noire . :: EXTERIEUR :: ECURIES-
Sauter vers: